Le Floridien.com
  .........Arnel Belizaire a effectivement des démêlés avec la justice selon le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance. Il exhorte les parlementaires à ne pas entraver le travail de la justice dans le cas du député de Delmas/Tabarre. -----**
Journal fondé le 17 janvier 2001 *Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Edition en Ligne - Voume 11 No.256 Sommaire Actualites Culture Sports Divers Galeries





Quand le président Martelly part à la rencontre de ses prédécesseurs

Le rêve de l'actuel chef d'état haïtien Michel Joseph Martelly de réunir autour d'une table tous ses prédecesseurs encore vivants avec les leaders actuels pour réfléchir ensemble aux pro-blèmes du pays, semble être sur le point de se réaliser.

Le 56e président haïtien qui s'afficha publiquement aux côtés des militaires putschistes qui avaient renversé le 30 septembre 1991 le premier président haitien démocratiquement élu (décembre 1990), Jean Bertrand Aristide, et qui s'était tout récemment montré très acide envers son plus proche prédecesseur René Préval, part depuis une semaine déjà à la rencontre de tous les anciens dirigeants haïtiens dans le cadre de la "promotion du dialogue et de la réconciliation nationale" autour des questions liées au développement et à l'avenir de la Première république noire du Nouveau monde.

"Nous devons nous rassembler afin de travailler ensemble pour notre pays, parce que les problèmes qui sont devant nous sont suffisamment graves et sérieux pour que l'on puisse conjuguer les énergies", a déclaré M. Martelly.

Cette initiative, la première du genre, entreprise par un Chef d'Etat haïtien, est fortement applaudie par les citoyens qui estiment que celle-ci peut sauver la paix dans ce pays qui a connu depuis la chute du régime dictatorial des Duvalier, en février 1986, de nombreux bouleversements socio-politiques. De l'avis de plus d'uns, c'est déjà un bon signe pour la concrétisation du rêve du premier mandataire de la nation haïtienne d'unir le peuple haïtien et de lui garantir un meilleur lendemain.

Martelly rencontre l'ancien président Prosper Avril

C'est l'ancien Général-Président Prosper Avril que l'actuel leader haïtien a visité le premier la matinée du mardi 11 octobre 2011 en sa résidence privée à Juvénat. Les deux hommes ont discuté de sujets d'actualité et le Président Martelly a invité M. Avril, ainsi que tous les autres anciens Présidents, à se joindre à lui en vue de rebâtir le pays.

L'ancien homme fort du palais natio-nal qui a présidé le pays du 17 septembre 1988 au 10 mars 1990, suite à un coup d'État contre le général Henry Namphy, tout en exprimant son obli-geance à l'égard du Président Martelly, a qualifié de fraternel et de patriotique ce moment passé en compagnie du nouveau leader.

Cet ancien haut gradé de l'armée d'Haïti qui a passé la plus grande partie de sa carrière militaire au Palais national, où il s'occupait de l'approvisionnement en équipements et armements et conseillers de l'ancien dictateur Jean-Claude Duvalier, fut gardé en prison pendant trois ans (2001-2004, il a été arrêté peu de temps après la seconde élection de Jean Bertrand Aristide ) pour conspiration contre l'Etat, en dépit dse décisions judiciaires rendues en sa faveur. Il a été libéré quand l'ancien président lavalas a été obligé de quitter le pays le 29 février 2004.

Prosper Avril, 73 ans, voit en cette initiative du nouveau leader haïtien " sa détermination à concilier la Nation en vue de réussir l'épanouissement de l'être haïtien".

Rencontre historique Martelly-Aristide

Après avoir rencontré mardi l'ancien Président-Général Prosper Avril, le nouveau leader haïtien a été reçu le lendemain dans la matinée par l'ex-Président Jean-Bertrand Aristide, en la résidence privée de ce dernier à Tabarre.

Lors de cette rencontre qualifiée d'historique par les observateurs politiques, les deux hommes ont discuté, dans une ambiance chaleureuse, pendant près de deux heures durant lesquelles plusieurs sujets allant de l'éducation à la sécurité, en passant par la réconciliation nationale, ont été abordés.

Cette visite déroulée sous le signe de la Paix, du respect, du dialogue, de la fraternité entre les fils de la Nation, est une attitude qui, selon le Président Martelly, conduira le pays vers le changement réel.

Le Président Martelly était accompagné de plusieurs de ses proches collaborateurs ainsi que des Président des deux Chambres Jean Rodolphe Joazile (Sénat) et Sorel Jacinthe (Chambre basse). L'ancien Président Aristide avait à ses côtés, son épouse Mildred, l'homme d'Affaire Jean-Marie Vorbe, le Dr Maryse Narcisse et un ancien membre de son cabinet particulier, Gladys Péan. C'est le Dr Narcisse qui s'est occupée de répondre aux questions politiques au cours de la rencontre.

Au cours de ce tête-à-tête, l'ex Président Aristide a déclaré " Cette visite renforce toutes les étapes qui ont été faites afin que nous puissions nous mettre ensemble [...] nous sommes tous des haïtiens, à l'étranger comme en Haïti, nous devons nous entendre. Nos ancêtres s'étaient entendus, ils ont fait « L'Union fait la Force », ce qui nous a donné un pays ; aujourd'hui dans la même ligne que « L'Union fait la Force » nous devons nous entendre".

De son côté, le Président Martelly a révélé qu'il souhaitait organiser une conférence des anciens dirigeants d'Haïti. " L'heure est venue pour tous les Haïtiens de se mettre ensemble afin de construire un projet, une vision commune pour enfin remettre le pays sur les rails. "

" Aujourd'hui nous devons nous entendre, parler, dialoguer pour faire d'Haïti un beau pays. C'est dans cet esprit que je vous dis merci Président Martelly pour cette visite " a poursuivi l'ancien président lavalas, donnant l'accolade au Chef de l'État, lui promettant ainsi son appui pour la réussite de son quinquennat.

" Il m'a reçu comme un de ses proches [...] Nous sommes tous des Haïtiens sur cette terre, c'est le signal que nous devons envoyer, " a confié le président Martelly à sa sortie de cette rencontre historique considérée dans l’entourage du chef de l’Etat comme étant de loin la plus importante dans le cadre du processus de reconciliation entammé par le nouveau leader.

Jean-Bertrand Aristide, docteur en langues africaines, rentré d'un exil forcé de sept ans le 18 mars dernier, s'occupe aujourd'hui officiemment d'éducation. La faculté de médecine de la "Fondation Docteur Aristide" a recommencé à fonctionner il y a deux semaines à Tabarre.

Rencontre Martelly-Duvalier, une page de l'histoire d'Haïti.

Après sa rencontre à Tabarre dans la ma-tinée du mercredi 12 octobre avec l'ex Président Aristide, le Président Michel Martelly a été reçu dans l'après-midi dans la villa privée à Thomassin, de l'ancien dictateur Jean-Claude Duvalier. Des partisans de longue date de " Baby Doc ", sa compagne Véronique Leroy et son avocat Reynold Georges étaient présents.

" La seule façon de résoudre les problèmes auxquels le pays fait face aujourd'hui, est de réconcilier les Haïtiens avec eux-mêmes, inviter tous les leaders, nouveaux et anciens, à se pardonner, à se comprendre et à oublier les querelles du passé pour faciliter le développement [...] Si les Haïtiens ne peuvent pas s'entendre sur tous les points, ils doivent au moins s'entendre quand il s'agit des intérêts et de l'avenir d'Haïti ", a déclaré le Chef de l'Etat qui invite tous les fils du pays à cons-tituer une chaîne de solidarité en faveur du développement.

Pour sa part l'ex-Président Duvalier a déclaré " cette démarche que vous préconisez en faveur de la réconciliation nationale est à la fois noble et ambitieuse. Pour ma part elle présente un préalable au développement économique et à la reconstruction d'Haïti. Je profite de l'opportunité pour lancer un appel solennel à tous les leaders politiques, tous les acteurs de la vie nationale pour qu'ils mettent de côté leur rancune et qu'ils comprennent l'impérieuse nécessitée de se mettre ensemble en vue de faire face aux nombreux défis. Monsieur le Président vous pouvez être assuré de mon soutien et de mon appui pour la pleine réussite d'une telle entreprise. "

Après un entretien d'une heure, M. Martelly a déclaré " Nous écrivons une page très spéciale dans l'histoire d'Haïti " insistant particulièrement sur l'unité nécessaire pour faire avancer le pays. " Il est temps de nous unir. "

Les Présidents des deux Chambres qui étaient présents aux deux rencontres historiques du mercredi 12 octobre, Jean Rodolphe Joazile (Sénat) et Sorel Jacinthe (Chambre basse), ont félicité l'actuel locataire du palais national du geste qu'ils affirment être " l'application même de la démocratie et du patriotisme ".

" Je félicite le Président Martelly pour cette initiative. Le pays a besoin de se ré-concilier avec lui-même " a dit Jean Rodolphe Joazile, qui toutefois, estime que les problèmes de justice de l'ancien dictateur Duvalier doivent être résolus.

Rencontre Martelly-Alexandre

Après Prosper Avril, Jean Bertrand Aristide et Jean Claude Duvalier, M. Boniface Alexandre est le quatrième ancien Chef d'état que l'actuel Président de la République a rendu visite en une semaine. M. Martelly a été reçu, dans l'après-midi du vendredi 14 octobre, à la résidence privée de Me. Boniface Alexandre, ancien dirigeant du pays, durant la période de transition, après le départ forcé en 2004 pour l'exil du Président Jean Bertrand Aristide.

Le Président Martelly a qualifié Me. Alexandre d'un personnage humble, sage, respectueux . "...je félicite le Président Martelly pour cette initiative qu'il a prise d'essayer de réconcilier la Nation haïtienne, donc une chose que je demanderais aux gens c'est de faire preuve de bonne volonté, de bonne foi, parce que pour qu'il y ait réconciliation il faut que tous les haïtiens acceptent que nous méritions de nous réconcilier..." a déclaré Boniface, 75 ans.

Le Président Martelly rencontre l'ancien président Henry Namphy

Profitant de sa participation au 12ème Forum de Biarritz qui s'est tenu les jeudi 13 et vendredi 14 octobre derniers à Santo-Domingo (République Dominicaine), le président Martelly a rencontré l'ancien Général-Président Henry Namphy (1986-1987).

Lors de ce tête-à-tête avec l'ancien commandant en chef des Forces Armées d'Haïti, le Président Martelly a fait part à ce dernier de son intention de réunir tous les anciens Chefs d'Etat d'Haïti dans le cadre d'un " Conseil des Sages " afin de réfléchir ensemble dans un esprit de réconcilier les fils et filles du pays et le faire avancer.

Michel Martelly dit avoir invité l'ancien Général Namphy qui s'est " exilé " en République dominicaine à regagner Port-au-Prince.

" Je suis amplement touché par le fait qu'un Haïtien se soit obligé de rester en dehors de son pays pour des raisons de sécurité ou autres. Je ne veux pas qu'un Haïtien se sente en insécurité dans son pays. Je promets à l'ex-Général-Président de venir moi-même le chercher pour participer à une table ronde des anciens Chefs d'Etat ", a fait savoir le Président Martelly qui espère pouvoir convaincre Henry Namphy.

Le Président Michel Martelly soutient que le Général Namphy lui a promis de considérer sa proposition.

La rencontre avec Manigat annulée… Une rencontre avec l'ancien Président Lesly Manigat prévue mercredi dernier (12 octobre), a dû être annulée par le Président Martelly en raison de l'état de santé de M. Manigat qui est en convalescence après avoir été hospitalisé pour une troisième fois. Bien que son rétablissement soit lent, les médecins du professeur demeurent optimistes sur sa santé.

Le president Martelly se propose de rencontrer son prédécesseur Lesly François Manigat (dès que l'état de santé de ce dernier le permettra). Toujours dans le cadre de la “Semaine de la Réconciliation nationale”, le Premier citoyen haïtien devrait visiter très prochainement son plus proche prédécesseur René Préval.

Le Floridien avec les agences

Mis à jour le 17 Octobre 2011







_______________________________________________

.
Evenment a ne
pas rater:
_________________
Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces elements graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation express de Le Floridien est formellent interdite.

___________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
___________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.