Un éminent pédiatre et cardiologue d’origine haïtienne, le Dr Jean Claude Fouron, reçoit l’une des plus hautes distinctions du Canada. Il rejoint, au sein de l’Ordre du Canada, de nombreuses autres personnalités récompensées pour leur œuvre et leur contribution à ce pays.

SERVICES ABOUT US AD RATES MEDIA KIT CONTACT US PLACE an AD OLD ISSUES OUR ADVERTISERS
Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Online Edition Home Haïti-Politique Culture Sports Actu Communautaires Editorial Haitian News


Protecta : une assurance pour garantir des funérailles dignes
à ceux qui vous sont chers

PEMBROKE PINES - Dans le cadre du lancement officiel dans la diaspora haïtienne des Etats-Unis de son produit "Assurance Obsèques " connu sous le nom de Protecta, l'Alternative Insurance Company (AIC), une des premières compagnies d'assurance en Haïti proposant ses services aux petits entrepreneurs et aux familles à faibles revenus, a organisé le jeudi 20 octobre écoulé au restaurant Casa Champêtre, Pembroke Pines, une réunion de présentation de ce modèle d'assurance qui, selon les principaux responsables, est conçu dans le but d'aider les familles haïtiennes à faire face à cet événement douloureux, et souvent innatendu, qu'est la mort, passage obligé de tout être humain sur cette terre.

Protecta est un modèle d'assurance capable de couvrir un des risques les plus délicats auxquels la population haïtienne à faibles revenus fait face presque tous les jours. Le produit existe sur le marché local depuis le début de l'année 2009.

"La conception de Protecta Soutni Fanmi'w est le fruit de deux ans d'intenses recherches. Le projet est fondé sur une minutieuse analyse de la vie quotidienne de la population cible", a indiqué le PDG, Olivier Barrau.

Selon le No. 1 de la compagnie, une étude menée sur le terrain par le Département Méthode, Organisation et Développement de l'assureur auprès de plusieurs milliers de personnes, sur les besoins de la population haïtienne en terme d'assurance, a conclu que les ménages à faibles revenus sont très préoccupés par les dépenses liées à l'organisation des funérailles d'un membre de la famille. Pour la majorité des haïtiens pauvres, assurer un enterrement digne pour leurs proches est financièrement impossible. Souvent ce sont les parents et amis à l'étranger qui doivent prendre en charge les coûts exhorbitants des obsèques d'un proche vivant en Haïti. L'étude a aussi révélé que les Haïtiens souhaitent unanimement faire le dernier voyage en toute dignité.

Le lancement de ce nouveau produit de l'AIC vise à faciliter désormais les membres de la diaspora à se doter d'un outil puissant pour s'assurer que leurs bien aimé(e)s resté(e)s en Haïti seront inhumé(e)s en toute dignité.

Le patron de l'AIC tient à faire la distinction entre l'assurance décès et l'assurance obsèques. L'assurance décès consiste à assurer le versement d'une prestation (capital ou rente) à l'occasion du décès de l'individu. Tandis que l'assurance obsèques est donc une assurance décès dont l'objet même est déstiné à financer les funérailles d'un individu.

Avec Protecta, l'Alternative Insurance Company met désormais à la portée des haïtiens vivant aux Etats-Unis la possibilité de payer une police d'assurance obsèques à faible coût (soit moins d'un dollar par jour) pour les proches restés au pays natal. Au décès de la personne assurée, l'AIC prendra en charge les frais des funérailles pour un montant de $2,500 américains, plus une somme additionnelle de $500.00 sera remise à un membre de la famille de la personne décédée pour couvrir d'autres dépenses associées à l'organisation des obsèques. Autre avantage : une personne bénéficiaire de la personne disparue recevra mensuellement en compensation financière un montant de cent dollars américains pour une durée d'un an.

L'AIC compte déjà 64 agents en Floride. La compagnie d'assurance espère atteindre le cap d'une centaine de représentants dans cette région du sud-est des Etats-Unis d'ici la fin de l'année. Sont éligibles à l'assurance obsèques Protecta, toute personne en bonne santé âgée entre 12 et 65 ans.

" N'ap ede' w pote denye chay la" (Nous vous aidons à faire face à cette dernière obligation) ", tel est le slogan de Protecta. "En Haïti, les membres des familles les plus défavorisées n'ont pas d'accès à une couverture d'assurance. Avec les prix exorbitants à payer pour les obsèques d'une personne décédée, les ménages à faibles revenus ne peuvent pas faire face aux obligations funéraires. Voilà pourquoi nous mettons à leur portée ce modèle d'assurance qui aidera à soulager leur peine ", explique pour sa part Lucien S. Barrau, vice-président de Alternative Insurance Company.

Les procédures ne sont pas trop compliquées. Pour inscrire un parent ou un ami vivant en Haïti, vous n'avez qu'à vous présenter chez l'un des agents de l'Alternative Insurance Company pour remplir le formulaire d'inscription. L'assuré(e) sera sous peu informé(e) de sa couverture. Une période d'attente de 6 mois est néamoins requise pour que la couverture soit effective. M. Barreau tient toutefois à préciser que tous les membres sont couverts automatiquement en cas de décès accidentel.

L'Alternative Insurance Company (AIC) compte aujourd'hui environ 100 000 clients (tous types d'assurances confondus).

"Notre compagnie d'assurance s'est déjà acquittée de toutes ses obligations envers les assurés victimes du tremblement dévastateur du 12 janvier 2010 ", s'est félicité le président Olivier Barrau, précisant que l'assurance obsèques Protecta, à elle seule compte près de 10, 000 assurés. Les responsables de la compagnie espèrent développer, avec la collaboration des leaders communautaires en diaspora, une culture de l'assurance parmi les personnes à faibles revenus. à en croire les différents intervenants de la soirée, ce nouveau service couvrira bientôt les coins les plus reculés du territoire haïtien.

Protecta travaille en partenariat avec la Banque Nationale de Crédit (BNC), la Sogebank et la Fonkoze (Fondasyon Kole Zepol), des alliés stratégiques qui ont aidé à la concrétisation de ce projet. En cas de décès de la personne assurée, l'AIC prendra en charge les dépenses des funérailles en conformité avec les réglements de la compagnie à travers un réseau d'entreprises funéraires affiliées, dont Les Pompes funèbres Albert Chancy, Pax Villa, Les Pompes funèbres Roger Lanauze, Les Entreprises Celcis.

Pour de plus amples informations concernant l'assurance obsèques Protecta Soutni Fanmi'w, visitez le site Internet www.protecta.ht

DF/Le Floridien

Mis à jour le 3 novembre 2011

Retour à la page d'Acceuil
[ HOME ]





Home


Home



Home



Home






Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces éléments graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation expresse de "LE FLORIDIEN" est formellement interdite.

____________________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
______________________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.

To contact us please call (305)-610-7481
Thanks for visiting Le Floridien Newspaper.