Un éminent pédiatre et cardiologue d’origine haïtienne, le Dr Jean Claude Fouron, reçoit l’une des plus hautes distinctions du Canada. Il rejoint, au sein de l’Ordre du Canada, de nombreuses autres personnalités récompensées pour leur œuvre et leur contribution à ce pays.

SERVICES ABOUT US AD RATES MEDIA KIT CONTACT US PLACE an AD OLD ISSUES OUR ADVERTISERS
Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Online Edition Home Haïti-Politique Culture Sports Actu Communautaires Editorial Haitian News


Communauté haïtienne : Rétrospective de l'Année 2011

MIAMI - De nombreux évènements ont ponctué l'actualité dans la Communauté Haïtienne de Miami en 2011. Comme chaque nouvelle année, 2012 nous réserve déjà bien des surprises, bonnes et mauvaises. En attendant, voici quelques faits marquants des 365 derniers jours.

Politique - Corruption – Promotion

Si aucune percée significative n'a été enregistrée en 2011 sur le plan politique au niveau de la communauté haïtienne, il faut toutefois mentionner la réelection du maire de la ville de North Miami pour un second mandat. Avocat de profession, Me. André Pierre qui avait été élu au second tour en mai 2009 pour un premier terme, est la deuxième personnalité d'origine haïtienne [ derrière Josaphat " Joe " Celestin 2001-2005 ] à occuper cette fonction depuis la fondation de cette ville en 1953. Pierre est réélu en mai dernier avec 52% des voix contre 44% à sa plus proche rivale, l'avocate Carol Keys. L'ancien councilman du district 3 Jacques Despinosse, un autre candidat haïtien-américaindans la course, a récolté moins de 5% des votes. Notons aussi que l'haïtienne-américaine Marie Erlande Stéril a conservé son siège comme Councilwoman du district 4 avec 72% des voix, battant ses deux compétiteurs Beverly Hilton et Jean Boyer. Le poste de City Clerck's office (greffier) de la ville de North Miami a été finalement remporté au second tour (mardi 31 mai) par un autre haitien-américain, Michaël Etienne.

À North Miami Beach, où vit aussi un important nombre de résidents d'origine haïtienne, la Communauté est devenue peu représentative au niveau du conseil municipal de cette ville. Du nombre de 3 représentants (Philippe Derose - Frantz Pierre - McKenzie Fleurimond ), elle compte seulement deux après les élections de mai 2011. Si l’éducateur Pierre (54.9%) avait fini par conserver son poste au second tour pour battre son plus sérieux concurrent Michael Joseph Casey (45.1%), cependant McKenzie Fleurimond et Hans Mardy n'avaient pas pu prendre le dessus sur leur adversaire respectif au second tour. Philippe Derose, lui, était réélu sans opposition pour un cinquième mandat consécutif.

- Ricardo Brutus, neveu et directeur de campagne d’alors du maire candidat de North Miami, a été arrêté le vendredi 25 mars sou le chef d'accusation de rémunération illégale. Il aurait reçu un pot-de-vin d'une personne non identifiée alors qu'il était en contact avec un informateur. Le Bureau anti-corruption de l'Etat de Floride avait décidé d'ouvrir une enquête contre le jeune Brutus après avoir reçu des informations crédibles sur ses activité illégales. Ricardo Brutus a été capturé sur bande audio et vidéo demandant de l'argent pour supprimer un élément dans l'agenda de la réunion du Conseil municipal en date du 25 janvier 2011. La vidéo montre Brutus acceptant 3,500 dollars pour distribuer à " ses gens " (lit-on dans le document du chef d'accusation) et un montant supplémentaire de 500 dollars pour ses services.

-Marc Elias Jr., un natif de Miragoâne (sud-ouest d'Haïti) nommé chef de police intérimaire début septembre après que l'ancien chef de police de North Miami Stephen Johnson, ait été nommé au poste de "City Manager" par le maire André Pierre, a été promu Commandant en chef de la force de police. Il a été installé officiellement dans ses fonctions le mardi 29 novembre 2011.

Cet officier de police vétéran, première personnalité d'origine haïtienne à occuper la fonction de Chef de police dans une ville du comté de Miami-Dade (la petite ville de Florida City en 1999), renoue ainsi avec son histoire en devenant le premier haitien-américain à occuper cette haute fonction policière dans cette ville (North Miami) à forte population haïtienne.

MÉDIAS

Cette année 2011 a vu une percée de la télévision haitiene sur une chaîne américaine avec l'équipe de Tropik TV composée entre autres de Nixon "Niky Mixx" Saint Hubert, Elizabeth Guérin, Christalie Parisot et Phillipe René (Phil Good). Depuis le mois de juin écoulé, les Nouvelles d'Haïti et de la Communauté haïtienne de Miami sont présentées par cette équipe dynamique et professionnelle, chaque soir du lundi au vendredi, de 10hr à 10hr 30, sur la chaîne NBC Miami, Comcast 216 ou le canal numérique 6.2. Tropik TV a réussi jusque là à présenter une nouvelle édition quotidienne de " Haitian News ”. Celle-ci a reçu un accueil formidable des télespectateurs haïtiens. Avec sa présence sur cette chaîne étrangère, Tropik TV a comblé un sérieux vide en informant les compatriotes haitiens au quotidien. Les télespectateurs haïtiens avaient une soif de nouvelles fraîches en provenance de leur terre natale, et de toute l'actualité communautaire. Les responsables de la chaîne NBC qui voulaient s'introduire depuis longtemps sur le marché haïtien ont fini par trouver la qualité dont ils avaient besoin pour s'aventurer.

En revanche l'année 2011 n'a pas été de tout repos, du moins côté finance, pour les dirigeants de ISLAND TV confrontée à la dure réalité de la crise économique aux Etats-Unis comme de nombreuses autres entreprises haïtiennes de la région sud de la Floride. Menacée de perdre les six heures d’antennes quotidiennes louées de la compagnie Comcast ( le plus grand opérateur de câble aux USA), la direction a dû faire appel à la générosité des membres de la communauté pour l'aider à alléger une lourde facture de plusieurs milliers de dollars. Grâce à la solidarité de plusieurs hommes et femmes d'affaires, de nombreuses personnalités du milieu et de simples citoyens de la communauté, Island TV a pu éviter le pire pour continuer à diffuser ses programmes sur Comcast après seize ans de services communautaires.

ENTREPRENEURIAT

Comme chaque année, ils sont nombreux les Haïtiens à prendre l'initiative d'ouvrir de nouvelles petites entreprises dans le sud de la Floride. Bien qu'il soit toujours difficile de les répertorier, en raison du manque de publicité dans les médias locaux, cet état de fait ne doit toutefois pas nous inviter à passer sous silence au moins deux réalisations majeures des honmes d'affaires Kitt-Chance Marcellus etClifford "Cliff" Sibilia. Ces entrepreneurs haïtiens se sont distingués des autres en invitant les membres de la communauté à prendre connaissance de l'existence de leur nouvelle entreprise. Marcellus, propriétaire du luxueux K Lounge Bar & Club situé au centre-ville commercial de Miami, dont l'ouverture officielle avait eu lieu le vendredi 10 juin, avait payé les groupes T Vice et Nu Look pour animer la soirée inaugurale dont l'accès était gratuit au grand public. Clifford "Cliff" Sibilia, propriétaire d'une Station-service Valero à North Miami où vit une importante population haïtienne, avait lui aussi procédé en grande pompe à l'inauguration de sa nouvelle entreprise le samedi 10 septembre. Le jeune entrepreneur avait lancé une massive publicité à la radio pour inviter les membres de la communauté à venir decouvrir cette nouvelle station-service avec des DJs sur place qui apportaient de l'animation toute la journée.

AFFICHES CULTURELLES

En dehors des traditionnelles Affiches qui ont toujours attiré la grande foule des kompaphiles, au moins deux belles soirées sortant de l'ordinaire ont laissé leur empreinte dans l’industrie musicale haïtienne à Miami en 2011. L'affiche Tabou Combo vs Tropicana déroulée le samedi 9 avril à Hilton Hotel, où plus de 3,000 personnes avaient fait le déplacement, et la soirée Djakout/Nu Look organisée à Tatiana Restaurant Club en novembre dernier après six ans de "guerre froide" entre les deux formations, dont les principaux membres de leur haut-état major avaient fini par enterrer leur divergence. Près de 1,500 personnes prenaient d'assaut l'enceinte de ce club de Hallandale Beach la soirée du mercredi 23 novembre 2011.

NOUVEAUX ALBUMS

Le marché du disque haïtien a accueilli l'année 2011 plusieurs nouveaux albums. On retiendra notamment les nouveaux CDs des formations System Band, T-Micky, Harmonik, Lakol, Gabel, Septentrional, Nu Look ; des artistes Shedly Abraham et Prince Ello. Cependant très peu de ces nouveautés arrivent à bien cartonner sur les ondes des stations de radio, en Haïti comme dans la diaspora. Sur le marché du podium des grands vainqueurs, on ne retrouve que Nu Look et Septentrional, deux des albums les plus réussis (s'ils ne sont pas les seuls). Le groupe dirigé par le maestro Arly Larivière, après avoir patiné pendant de longs mois (suite au départ bouleversant de son ancien frontman Gazman Couleur), a réussi par remonter la pente raide pour se repositionner comme avant sur la scène compas parmi les plus grosses pointures du milieu. Chapeau également aux musiciens de l'orchestre Septentrional qui ont aussi réussi à redonner confiance à leurs nombreux fans en accouchant d'un album véritablement bien travaillé. Petite mention spéciale pour le chanteur Ello qui, lui aussi, s'est fait remarquer à la fin de l'année écoulée avec un album monté de plus d'une dizaine de titres.

Il n'en est pas moins vrai que plusieurs groupes qui ont lancé un nouvel album cette année 2011, doivent commencer à se préparer pour reprendre le chemin des studios très bientôt pour mettre en élaboration un autre CD. Car la plupart de ces nouveaux albums ( groupes et artistes solistes) n'ont pas convaincu l'immense majorité des mélomanes. Faut-il dire en toute objectivité que le maestro de la formation Nu Look, Arly Larivière, est incontestablement le . Nu Look a connu un réveil spectaculaire, avouons-le.

HMI : Défections et Licenciement

Ils sont nombreux les artistes de la "Haitian Music Industrie" (HMI) à abandonner leur groupe aussi bien qu'à être licenciés. Citons entre autres : le chanteur Money G qui s'est retiré du groupe "5 Etoiles" ; le chanteur et choriste Olivier Duret qui a abandonné la formation T-Vice après environ sept ans de collaboration avec les Martino et consorts. Le guitariste maestro Gabriel Laporte, lui, a été licencié par le management du nouveau groupe Disip de Gazman Couleur. Jean Herard Richard aka Richie, maestro-batteur-compositeur-arrangeur du groupe Zenglen a aussi surpris les kompaphiles en annonçant début du mois de novembre son intention de se retirer de ce groupe après environ quinze ans. Il faut aussi mettre un point d'interrogation sur le statut du tambourineur Alix Nozile au sein du groupe Nu Look.

Industrie Musicale Haïtienne : Divorce Consommé

Impossible de parler de l'Industrie Musicale Haïtienne en 2011 sans mentionner le divorce consommé entre le groupe T-Vice et les responsables de la compagnie Noël & Cecibon Productions, organisatrice de " Haitian Compas Festival". La formation des frères Martino s’était inscrite aux abonnés absents à la 13è édition de cet événement déroulé traditionnellement au mois de mai à Biccentennial Park, centre-ville commercial de la ville de Miami.

Devons-nous noter que la treizième édition de "Haitian Compas Festival" déroulée le samedi 14 mai (jour de la prestation de serment du nouveau président haïtien Michel Martelly), a connu une baisse considérable de fréquentation l'année 2011 en dépit de la présence des groupes de renom figurant dans le lineup. La participation du public s'était avérée encore moins forte que celle de l'édition antérieure (2010).

Un autre événement culturel dénommé "Haitian Cultural MusicFest" a aussi vu le jour en 2011. Sa première édition déroulée le samedi 5 novembre au Gwen Margolis Park a connu un véritable échec populaire. Le coup d'essai de ce festival n'a rassemblé pas moins de 400 personnes, en dépit d'une bonne couverture médiatique.

Activités Sportives

Pour cette année 2011, les traditionnelles compétitions de football organisées par des membres de la communauté haïtienne se sont déroulées comme d'habitude à Florida International University North Campus. "Madame Gougousse Haiti Cup" a atteint sa onzième édition avec seize équipes participantes. L'équipe Amical Soccer Club a été couronnée championne de cette dernière édition, en battant en finale la formation représentative de la ville de Jacmel (Sud-est d'Haïti) 3 buts à 0. D'un autre côté Diaspo Cup a aussi fait vibrer les fans du ballon rond avec une nouvelle édition déroulée le dimanche 27 novembre 2011.

Nous devons aussi mentionner l'édition 2011-2012 de "Unification Cup" qui se dispute en weekend à Emmanuel Sanon Soccer Stadium, dans le quartier de Little Haiti. Cette nouvelle édition démarrée le 9 octobre 2011 devrait prende fin le 22 janvier prochain.

Ils nous ont quittés en 2011

L'année 2011 a été marquée par la triste disparition de plusieurs personnalités de la communauté. En voici quelques figures qui ont fait le dernier voyage pour l'éternité.

Fritz Duroseau Massacre, l'un des plus anciens musiciens du monde compas décède le mercredi 9 février dans un hôpital de Miami-Dade à l'âge de 78 ans, après une courte hospitalisation. Cet homme à lui seul représenta une bibliothèque riche qui regorgeait de savoir quant au "konpa dirèk". Doué d'un grand talent d'artiste, viveur, grand admirateur des jeunes demoiselles, Duroseau était encore très actifs dans les soirées mondaines quelques semaines avant sa mort en dépit de son âge très avancé .

L'acteur-comédien Johnny Fleurinord aka Tonton Nord disparait dans l'après-midi du mercredi 27 juillet. Il était âgé d'une trentaine d'années. Souffrant depuis une quinzaine de jours d'une maladie qui n'a pas été precisée, Tonton Nord avait rendu l'âme au niveau des Gonaïves, alors qu'on le transportait vers sa ville natale Port-de_Paix, après un court séjour à Port-au-Prince. Il a tourné dans une dizaine de films haïtiens, notamment "Ti Fi Pastè" et figuré dans une quinzaine de pièces de theâtre, qui ont rendu familier son visage de vieillard.

La dernière personnalité connue de la communauté décédée en 2011 est l'animateur de musique compas et promoteur de soirées dansantes, Erick François Cadet aka A to Z, qui s'est éteinte le jeudi 29 décembre 2011. Fraçois Cadet est décédé en sa résidence à Miami Gardens. Depuis des années il se battait contre un cancer, apprend-on auprès de ses proches collaborateurs, qui a fini par l'emporter. Figure emblématique de la station WSRF 1580 AM depuis sa fondation en 2004, il y a environ sept ans, il animait l'émission " Explosion AM ", diffusée du lundi au vendredi entre Midi et 2hrs de l'après-midi. Son slogan " Ren Jounen an" devient la signature de celle-ci.

Le Floridien, 28 décembre 2011

Retour à la page d'Acceuil
[ HOME ]





Home


Home



Home



Home






Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces éléments graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation expresse de "LE FLORIDIEN" est formellement interdite.

____________________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
______________________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.

To contact us please call (305)-610-7481
Thanks for visiting Le Floridien Newspaper.