.

SERVICES ABOUT US AD RATES MEDIA KIT CONTACT US PLACE an AD OLD ISSUES OUR ADVERTISERS
Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Online Edition Home Haïti-Politique Culture Sports Actu Communautaires Editorial Haitian News


4ème Edition Annuelle de " HAITIAN GOSPEL FESTIVAL "



NORTH MIAMI BEACH, FL - Chaque mois de mars depuis 2009, de joyeux croyants ont pris rendez-vous au Senator Gwen Margolis Amphitheater Park, dans la ville de North Miami Beach, pour assister au Festival de musiques évangéliques baptisé " HAITIAN GOSPEL FESTIVAL ", dont l'objectif est de transmettre des messages de paix et d'amour d'une manière différente.

Samedi dernier (10 mars), c'était la quatrième édition de cette manifestation qui a réuni sur ce large podium une panoplie d'artistes et de groupes musicaux, mettant notamment en vedette les plus actifs en Floride du Sud, dont Julien Janvier, Carnide Thermidor, Evens Ecclesiaste, Brother Max, El Shama, Yadah Praise Mizik, Reflection, Les Amis de Jesus, One Purpose Worship Team, UGB, FIRE Worship Team, Revelation Mizik Agape, et les danseuses de Higher Ground Dance Ministries.

Un festival évangélique certes, mais on était en présence de véritables groupes musicaux qui ont livré pour la plupart une prestation musicale époustouflante, n'ayant rien à envier aux formations qui jouent le rythme de l’immortel saxophoniste Nemours Jean Baptiste. L’animation musicale de ces groupes évangéliques crée une humeur positive dans le parc, transportant en de nombreuses occasions le maigre public de la soirée dans une ambiance électrique et intense, comme si on assistait à une édition de “festival compas”. à la seule différence, les paroles des chansons interprétées ont plutôt mis en évidence les bienfaits de Dieu, lors de cet événement déroulé dans un esprit de communion, d'évangélisation, où les festivaliers louaient incessamment le nom du fils du plus grand Homme de tous les temps, en tirant les mains vers le ciel pour scander ''Amen'' à répétition.

Par exemple, le groupe El Shama est musicalement très proche de la formation compas Djakout #1. Son jeune guitariste-synthé est indiscutablement un sosie de Ti Régi (de son vrai nom Réginald Bastien), aussi bien que son bassiste qui se rapproche de l'excellent bassite de Djakout #1, Herman Absolu. Le même constant a été fait pour un autre groupe participant. En fermamt les yeux pour vivre seulement avec les oreilles la prestation de ce groupe sur scène, on aurait pu croire à un certain moment que la formation newyorkaise Carimi était dans le lineup du jour.

Les tenues vestimentaires de ces musiciens chrétiens étaient également sujet de conversation entre les spectateurs habitués aux ambiances scéniques créées par les formations compas. La coupe de cheveux (on dirait un coq bronzé ) d'un jeune bassiste d'un de ces groupes participants attira particulièrement de nombreux commentaires.

Peu accoutumés à ces spectacles, les chrétiens plus traditionnels se sont laissés entraîner par cet esprit festif en contemplant Dieu dans la joie et l'allégresse.

“Danser, sauter comme bon te semble tout en louant le nom de Jesus et annonçant les bonnes nouvelles de l'Evangile, est socialement correct, " se défend une jeune spectatrice sous le couvert de l’anonymat.

"La musique n'a pas de frontières. Elle fait partie de notre quotidien en tant que humain ", a dit pour sa part un autre jeune festivalier, tout en dansant au son de la musique du groupe Revelation. Et d’ajouter, “l e monde évangélique haïtien regorge de talentueux musiciens”.

Le secteur évangélique de Miami compte plusieurs dizaines de milliers de fidèles haïtiens, en témoignent les très nombreuses églises haïtiennes qui évangélisent dans les comtés de Miami-Dade et de Broward. Il est regrettable de constater que les amants de la musique chrétienne n'ont pourtant pas répondu en grand nombre à cette invitation. Il y avait à peine 200 personnes à assister à cette quatrième édition de “Haitian Gospel Festival” qui s'est terminée peu après 10 heures du soir avec une prestation de qualité signée de la très populaire formation REVELATION, dont son maestro n'est autre que l'ancien keyboardiste de Zenglen et de Beljaz, Dano Jr Eugene.

S'en est suivie une courte prière dite par le MC de l'événement, le frère Christophe Simeon, question de remercier l'Architecte de l'Univers d'avoir permis à ces chrétiens de s'ambiancer en toute sécurité.

Signalons que les danseuses de Higher Ground Dance Ministries ont présenté ce soir là une chorégraphie sensationnelle chaleureusement applaudie par la maigre assistance.

Le Floridien

Mis à jour le 16 mars 2012




Retour à la page d'Acceuil
[ HOME ]





Home


Home



Home



Home






Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces éléments graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation expresse de "LE FLORIDIEN" est formellement interdite.

____________________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
______________________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.

To contact us please call (305)-610-7481
Thanks for visiting Le Floridien Newspaper.