.

SERVICES ABOUT US AD RATES MEDIA KIT CONTACT US PLACE an AD OLD ISSUES OUR ADVERTISERS
Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Online Edition Home Haïti-Politique Culture Sports Actu Communautaires Editorial Haitian News


Quand Dely François veut refaire son image !



Il est incontestablement l'un des chanteurs les plus talentueux de sa génération. Admiré par de nombreux fans de la musique compas, pourtant le capois Dely François a vu son image d'artiste marquée du sceau de l'instabilité, pour avoir évolué au sein de plus d'une dizaine de formations musicales au cours de sa longue carrière qui s'étend déjà sur plus de deux décennies. Nombreux sont les fans qui collent à ce capois l'é-pithète non moins flatteuse de "musicien mercenaire", un homme qui n'a ni foi en l'honneur ni parole d'honneur.

Dely François est déroutant à plus d'un titre. Cela, on le savait. Mais, personne n'a vu venir cette montée au créneau de la part de l'artiste pour dénoncer les affronts verbaux subis de la part de certaines personnes qui, dit-il, se croient tout permis de dire à propos de lui. Récemment, le chanteur s'est expliqué face à l'audience de l'émission radiophonique "Explosion AM , en réponse à la liste de ses supposés défauts qui font souvent les choux gras des médias haïtiens. Et pourtant, l'homme semble être victime du manque de communication avec son public.

Dely a bossé comme membre à part entière au sein de nombreux groupes compas, dont Lakol du Cap-Haïtien, Septentrional, DZine, HangOut, System Band, Poze, Kado. Il a aussi prêté ses services dans le passé comme "gigeur" aux groupes Magnum Band et Frères Déjean. Si ce personnage instable est resté populaire dans le milieu compas jusqu'à aujourd'hui, c'est surtout pour ses œuvres et son talent de musicien.

Invité le mardi 10 juillet dernier par l'animateur principal de cette émission diffusée en semaine sur la fréquence 1580 AM, Sevère Livincoeur, le chanteur Dely François a enfin tenté de sauver son image (bien qu'il soit un peu trop tard à notre avis) pour apporter certaines précisions sur son fonctionnement instable dans le paysage musical haïtien.

Dely a toujours fait la sourde oreille en dépit de nombreuses critiques. Sa présence dans les studios de la station de North Miami Beach était une façon de répondre à ceux qui l'ont critiqué sans le connaître. N'était-ce pas perdre la face devant des ''détracteurs'' qu'il s'est évertué à ignorer pendant longtemps.

Toutefois, il fallait bien, pour le enième "come back " qu'il s'apprête à faire avec son nouveau groupe Xtra Music, qu'il décida d'éclairer la lanterne des mélomanes (admirateurs et détracteurs) sur son caractère qui intrigue et alimente les imaginations les plus débordantes. D'où cette surprenante ''interview accordée à l'émission Xplosion AM " qui laisse pantois et veut effacer la négative image de ''musicien mercenaire'' qui lui colle à la peau depuis des années. Même si le bon sens contraint à la prendre avec des pincettes, elle est, à bien des égards, instructive. Dans la mesure où, cette interview renseigne sur le chemin parcouru jusqu'ici par le musicien, et les raisons de son instabilité inhérente.

à entendre parler l'artiste [ vraisemblablement avec une certaine sincérité ], on se rend compte à quel point que son instabilité n'est pas tout à fait volontaire. On pourrait croire que celle-ci est dûe au mauvais fonctionnement de l'industrie compas. Dely François qui a mis en avant son caractère d'homme de principe, a trouvé une explication apparemment juste pour chacune de ses aventures sombrées dans l'échec dans le passé.

De son passage au sein du groupe défunt Dzine jusqu'à sa plus récente formation Kado, le chanteur connu et apprécié pour ses improvisations réussies sur scène, a tenté de se justifier face à l'auditoire.

M. François qui détient un Baccalauréat spécialisé en Droit, option criminologie et justice, a apporté des précisions sur ses relations dans le passé avec les groupes fréquentés. Intervenant particulièrement sur son divorce avec l'équipe dirigeante de Dzine, le capois a expliqué que cela était dû à son refus de mettre à la porte en pleine prestation du groupe son camarade de scène d'alors, le chanteur Clinton Benoit, sous les recommandations des "big boss" du groupe (des noms qu'il n'a pas voulu révéler), comme pour répéter pareille sale besogne accomplie dans le passé par le chanteur Gazman "Couleur" Pierre pour démettre le maestro keyboardiste Arly Larivière de ses fonctions. Au lieu de faire plaisir à ces "parrains financiers" du groupe Dzine pour hu-milier son camarade de scène (Clinton Benoit) en public, il avait choisi de se retirer, a-t-il fait savoir. Cela dit que Dely François n'avait pas voulu suivre les traces de Gazman Couleur qui avait mis Arly Larivière à la porte en pleine prestation du groupe Dzine. Pour l'histoire, rappelons que c'était un vendredi soir de l'année 1999 à l'ancien club Marc-Arthur International localisé sur Biscayne Boulevard à Miami.

Dely François a en outre apporté des précisions sur les raisons de son retrait du groupe System Band. " C'était une question de non-respect du contrat signé ", s'est-il justifié. "Lors d'une tournée estivale en Haïti, le manager du groupe, Marc-Arthur Chevalier, m'avait signifié clairement qu'il ne pourra pas continuer à supporter mes coûts exhorbitants et que j'avais le choix entre reviser mon salaire à la baisse ou prendre la porte ", a-t-il raconté, ajoutant que le staff managérial avait déjà en tête de faire l'acquisition du chanteur Nido pour le remplacer. Dely François dit avoir une fois de plus opté pour le retrait, pour retourner vivre avec sa famille en Floride.

à en coire l'intéréssé, sa séparation avec le groupe HangOut était une question de manque de stratégie de la part du manager d'alors (un certain Kerby), à qui il avait conseillé la production d'un nouvel album pour pouvoir répondre aux exigences de l'industrie compas à l'époque. Mais le dirigeant ainsi que les autres membres du groupe n'avaient pas voulu lui prêter l'oreille. M. François a aussi noté que le manager en question voulait gérer le groupe avec de simples promesses fallacieuses.

Le musicien a brièvement élaboré sur d'autres échecs successivement enregistrés, dont l'un (la formation POZE) avec son frère musicien Elliot Altidor aka "Prince Ello , et le groupe KADO (son projet personnel). Dely François nous apprend que les échecs des projets dont il était le principal responsable sont liés à des problèmes d'argent. C'était lui (et Ello dans le cas du groupe POZE) les seuls investisseurs. Il n'avait pas reçu le support d'aucune personnalité financièrement solide du milieu compas.

Aujourd'hui, le chanteur s'apprête à reprendre ses activités scéniques avec une nouvelle formation baptisée XTRA MUSIC qu'il a récemment co-fondée avec le bassiste Tinès et le guitariste Ronald Smith (tous deux anciens membres du groupe System Band). Le groupe lancera bientôt un premier album studio pour officialiser sa présence dans le monde compas.

Dely François serait-il parvenu à convaincre les mélomanes qui n'ont plus confiance en lui ? L'avenir proche le dira.

Dessalines Ferdinand

Mis à jour le 16 juillet 2012




Retour à la page d'Acceuil
[ HOME ]





Home


Home



Home



Home






Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces éléments graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation expresse de "LE FLORIDIEN" est formellement interdite.

____________________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
______________________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.

To contact us please call (305)-610-7481
Thanks for visiting Le Floridien Newspaper.