Petrocaribe dispose de 400 millions de dollars pour la réalisation de plusieurs projets en Haïti.

SERVICES ABOUT US AD RATES MEDIA KIT CONTACT US PLACE an AD OLD ISSUES OUR ADVERTISERS
Directeur de Publication - Publisher: Dessalines Ferdinand
Online Edition Home Haïti-Politique Culture Sports Actu Communautaires Editorial Haitian News


Animateurs Radio : Pitié pour nos oreilles!

La radio est le média de proximité par excellence, elle nous accompagne partout: au travail, en voiture, à la maison, etc. Elle est un outil de communication vital pour les compatriotes haïtiens vivant dans le sud de la Floride. Malgré les avancées technologiques dans le champ de la communication, elle de-meure le moyen capable de diffuser rapidement, à un auditoire vaste des informations de tout genre en permanence de tout ce qui passe autour de nous.

Le " métier d'animateur(trice) radio " attire de nombreuses personnes (hommes et femmes) dans notre communauté. Le domaine de la radio (particulièrement dans le milieu haïtien ) à Miami est très facile d'accès, vu qu'il n'y existe aucune réglementation, et qu'aucun niveau d'études préalable (diplôme) n'est exigé pour exercer cette profession.

Les États-Unis sont un pays capitaliste dans lequel la liberté d'entreprendre est un droit fondamental. Ceci dit n'importe qui peut acheter des heures d'antenne à la radio pour présenter une émission. Et chacun(e) des animateurs(trices) a son audience. Faut-il dire que le niveau académique de l'animateur(trice) d'une émission doit être mesurée avec la capacité de réflexion de ses auditeurs. Car il est une vérité incontestable que les plus médiocres animateurs à la radio, pour la plupart, sont paradoxalement les plus populaires dans notre communauté.

A la vérité, il n'existe pas à priori aucune véritable méthode consacrée au métier d'animateur radio, pas de formation spécifique pour le devenir non plus. Le plus important est de se sentir à l'aise devant un micro et de posséder une bonne culture générale. Cela implique toutefois un bon niveau académique.

Pour travailler en toute aisance derrière un micro, l'animateur radio doit bien peaufiner ses recherches sur les sujets à présenter afin de donner une information claire et qui suscite l'intérêt des auditeurs. Le professionnel à la radio définit préa-lablement les différents sujets qui vont être traités pendant l'émission. Ce métier nécessite des qualités orales pour bien articuler derrière le micro, particulièrement lorsque l'animateur(trice) doit animer un débat avec différents invités ayant des opinions différentes.

Il est gênant de constater que la grande majorité de nos hommes et femmes à la radio ont démontré, à l'écoute des propos tenus au micro, qu'ils s'en foutent des principes élémentaires de la radiodiffusion, sans égard pour les auditeurs. Une telle attitude témoigne d'un manque de professionnalisme évident et d'une forme de mépris pour l'auditoire haïtien qui sont inacceptables.

Vraisemblablement, nos animateurs(trices) à la radio ne prennent pas quelques heures de leur quotidien pour s'éduquer, faire des recherches avant de venir voci-férer sur les ondes, en accouchant les mêmes bêtises, et surtout avec une certaine fierté personnelle. C'est comme si tous les auditeurs sont aussi bêtes et incultes.

Il y a des jingles aussi bien que les "ont dit " de nos animateurs(trices) qui agacent les oreilles sensibles des auditeurs. Par exemple ce spot générique " Mwen renmen tande (nom de l'émission) paske emisyion an fè m avanse vè lavan ". Un pléonasme impardonnable même dans la langue créole.

C'est comme si quelqu'un disait qu'il monte en haut et descend en bas, ou encore comme aimait à dire ce professeur de maths en 4ème au collège Canado Haïtien: "J'avance vers l'avant et vous vous reculez vers l'arrière."

Le plus agaçant encore, c'est cet animateur radio qui squatte le micro des stations haïtiennes depuis plus d'une quinzaine d'années, sans aucun signe de progrès, qui nous répète avec fierté en direct sur les ondes à son émission: " quand ( X.. le nom de l'animateur) est dans l'air, la radio a changé de tempérament .. ".

Le mot tempérament se définit comme suit : Constitution physiologique d'un individu et caractère qui en résulte. Il y a lieu de se poser la question suivante: comment une "radio" peut changer de tempérament?

Ce n'est pas la langue dans laquelle l'animateur(trice) présente l'émission qui fait de lui(d'elle) un professionnel de la radio, mais plutôt le contenu de ses propos, et surtout la parfaite maîtrise du micro dont il(elle) fait preuve pour bien informer son audience.

Nous pouvons les compter sur les doigts de la main les professionnels de la radiodiffusion haïtienne à Miami. Les animateurs(trices) radios nous agacent les oreilles dans leur grande majorité.

Certes, pour présenter une émission à la radio, nul n'est besoin d'avoir un Baccalauréat ou une Maîtrise en Communication. Cependant nous devons rappeler que pour être un bon animateur radio, il faut savoir exactement à qui on s'adresse. On doit aussi posséder de la personnalité. Une bonne culture générale est aussi indispensable.

Animer à la radio c'est magique ! Un bon animateur radio s'exprime avec dynamisme, concision, précision! Il sait comment créer des images, il a une couleur particulière!

L'animation radio s'apprend. L'animateur radio doit savoir comment parler à ses auditeurs et les divertir. Éduquer ses auditeurs commence par s'éduquer soi-même en tant qu'animateur radio.

À ceux et celles qui veulent faire ce magnifique métier: avant de prendre le micro, prenez le temps de bien préparer vos sujets du jour. Prenez surtout le temps de réécouter les émissions passées pour corriger les points qui méritent d'être corrigés. Ainsi vous ferez une bien meilleure performance derrière le micro.

-- La Rédaction -

16 juillet 2012

Retour à la page d'Acceuil
[ HOME ]





Home


Home



Home



Home






Toute reproduction du contenu de ce site ou de ces éléments graphiques quels qu'ils soient sans
autorisation expresse de "LE FLORIDIEN" est formellement interdite.

____________________________________________________________________
Ce site est progressivement mis a jour / This site is progressively updated.
______________________________________________________________________

© 2001 Le Floridien. All rights reserved.

To contact us please call (305)-610-7481
Thanks for visiting Le Floridien Newspaper.